Réseau routier wallon : après l’exubérance et l’insouciance, la sagesse ?


Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés : ,

Quand on vous parlent de nouvelles infrastructures, la première chose qui vient à l'esprit est l'état du réseau routier wallon. Pourquoi construire de nouvelles routes quand le budget manque pour entrenir les voiries existantes, et particulièrement les ponts?
Tout ce que l'on pourrait économiser sur les nouvelles infrastructures seraient bien utile pour combler les nids de poule...
 
Les vieux démons ne sont pas morts...
Volonté d’accroître le réseau, insuffisance des budgets d’entretien et de sécurisation et manque de rigueur dans la gestion des travaux ont, durant des décennies, généré une détérioration du patrimoine routier wallon. La politique d’accroissement du réseau, intimement liée à un aménagement du territoire faisant fi des questions de mobilité et d’accessibilité, a également nuit à l’instauration d’un système de mobilité plus durable. Aujourd’hui, les signes d’une réorientation des pratiques se font sentir même si les « vieux démons » ne sont pas encore tout à fait morts.
Consultez

D'autres informations similaires




 
Modèle several3 par Net-Tec Internet Solutions Adapté pour ViaBloga par Alexandre Fontenaille.