Etude de la mobilité à Gastuche


Note : 3.3/5 (25 notes)

Mots-clés : ,

Nous vous présentons ci-dessous un extrait de l'étude de mobilité de Gastuche qui estime que dans une certaine mesure le trafic passera par le contournement. Nous vous invitons à lire également Le contournement nord de Wavre est-il propre à désengorger Gastuche? qui relativise ces conclusions.
 

2.2 Impact du contournement nord de Wavre

Le contournement de Wavre aura deux conséquences :
1) Augmentation des flux sur la chaussée de Wavre (N268) et la N25 depuis et vers le zoning Nord au contournement.
2) Report des flux qui normalement passent par Gastuche, mais peuvent maintenant prendre la partie entre le contournement et le N25 pour rejoindre le N25 au lieu de la chaussée de Wavre.

2.2.1 Flux supplémentaire depuis et vers le contournement

La notice d’évaluation des incidences relative au projet de contournement nord de Wavre estime qu’il y aura 10.000 evp par jour sur le contournement. Estimant que 10% des véhicules par jour roulent pendant l’heure de pointe du soir, encore 1000 evp doivent être divisé sur les deux directions. En tenant compte qu’il y a presque que des activités au contournement dont les employés doivent sortir, on estime à 650 evp les flux en sortie du zoning nord de Wavre et 350 evp les flux en entrée vers le zoning.


La carte ci-dessus montre la répartition des flux qui viennent de et vont au contournement nord de Wavre. Il est bien évident que cela va introduire des flux supplémentaires sur la chaussée de Wavre (N268) et la N25.

2.2.2 Report de trafic de transit de N268 vers N25

Le contournement prévoit un lien entre la chaussée de Wavre (N268) et la N25 au sud-ouest de Gastuche. Les véhicules qui viennent du sud ou du contournement qui ne doivent pas être à Gastuche ou Archennes, peuvent maintenant prendre directement la N25. Cela s’applique également dans l’autre sens. C’est ainsi que la traversée de Gastuche peut être évitée.


La carte ci-dessus montre le report des flux estimé de la chaussée de Wavre vers la N25. La carte montre qu’un report pendant l’heure de pointe du soir de 109 evp vers Wavre et 327 evp depuis Wavre.
Par ailleurs, il est évident qu’une mesure d’accompagnement d’amélioration des ronds-points actuels sur la N25 est nécessaire pour pouvoir capter les capacités supplémentaires. Il faudra sans doute dédoubler certaines voies en entrée de giratoire, ce qui est une intervention relativement légère qui ne requiert pas un remodelage conséquent des voiries d’accès.
[...]

5 Conclusion

Après l’étude de la mobilité à Gastuche, il est clair que l’impact des nouveaux projets immobiliers augmente la circulation par rapport à la situation existante. Néanmoins, avec une optimisation du phasage des feux à l’avenue Comte d’Ursel, la situation s’améliorera déjà.
Avec l’arrivée du contournement, un peu de trafic supplémentaire circulera sur la chaussée de Wavre. Néanmoins, la grande partie du trafic se reportera sur la N25. Le report du trafic de transit de la chaussée de Wavre vers la N25 assure à une diminution forte sur la chaussée de Wavre. Un « statu quo » avec la situation existante est attendu. [NDLR Statu quo pour autant que le trafic se conduise de la manière qu'il est souhaité ]. [voir également ceci] Surtout avec l’optimisation des feux, la situation future fonctionnera bien.


Consultez l'étude

D'autres informations similaires




 
Modèle several3 par Net-Tec Internet Solutions Adapté pour ViaBloga par Alexandre Fontenaille.