Plan Intercommunal de Mobilité Beauvechain/Chaumont-Gistoux/Grez-Doiceau/Incourt


Note : 3.7/5 (12 notes)

Mots-clés : , ,

 
Dans un système hautement complexe comme la ville et le territoire urbain, dominé par des enjeux humains et des processus économiques, les déplacements jouent un rôle très important, mais qui doivent se voir assigner leur juste place, relative à chaque contexte politique, social et économique. En effet, si les déplacements déterminent largement certaines fonctions urbaines et économiques, il ne faut jamais perdre de vue qu’ils sont d’abord un outil, et qu’ils doivent s’inscrire dans une stratégie bien plus large pour la commune ou l’agglomération.
Ainsi, l’ensemble des responsables de la mobilité, tant régionaux que communaux, a souhaité mener une réflexion sur l’organisation de la mobilité d’un territoire regroupant 4 communes (Beauvechain, Chaumont-Gistoux, Grez-Doiceau et Incourt) afin que le développement de ce « bassin de vie » ne soit pas handicapé par une mobilité chaotique non maîtrisée.

La Région wallonne en collaboration avec ces 4 communes, les TEC et la SNCB a confié aux bureaux d’études AGORA, ISIS et VO Communication l’étude d’un Plan Intercommunal de Mobilité qui ne doit pas être un aboutissement, mais le point de départ d’une dynamique permanente d’organisation et d’évaluation de la politique suivie en matière de déplacement.

Cette étude se décompose en 3 phases :
  • La phase 1 a été approuvée en novembre 2003. En mars-avril 2004 a eu lieu la phase d'enquête publique auprès de la population concernant cette première étape du rapport.
  • La phase 2, synthétisant les objectifs aux échelles supra-communales et communales a été approuvée pour la partie supra-communale à l'été 2004, et est en cours d'approbation pour les objectifs communaux (décembre 2004).
  • La première étape de la troisième phase fut, à partir des constats établis dans le diagnostic et de la formulation des objectifs, de proposer une nouvelle hiérarchisation des voiries.
Ensuite, les bureaux d’études ont mené une réflexion sur l’ensemble des modes de transport afin de proposer une nouvelle politique de mobilité pour le territoire des 4 communes, tant pour les liaisons vers les régions voisines que les liaisons et déplacements internes. Les différentes étapes de cette phase furent débattues lors de plusieurs réunions du Comité Technique de l’étude et de nombreuses réunions bilatérales entre AGORA/ISIS et les différents techniciens des services concernés (MET, TEC, communes,…). Par conséquent, le contenu de ce document est le fruit de la réflexion technique des bureaux d’études confrontée aux connaissances des contextes locaux des différents acteurs communaux et régionaux.

D'autres informations similaires




 
Modèle several3 par Net-Tec Internet Solutions Adapté pour ViaBloga par Alexandre Fontenaille.