Le Castor d’Europe


Note : 3/5 (30 notes)

Mots-clés : , ,

Il glisse sur l’eau en ne laissant dépasser qu’une partie de sa tête et le haut du dos. Parfois, il tire des branches pour renforcer sa hutte surplombant son terrier. En été, il peut être suivi par quelques petits (de 2 à 4).

Le Castor d’Europe (Castor fiber) est un mammifère semi-aquatique vivant dans l’eau et sur les berges plantées d’arbres. C’est le plus grand rongeur d’Europe, parfaitement adapté à son milieu avec une large queue plate et écailleuse, des pattes postérieures palmées, un pelage brun et dense, des oreilles courtes et un corps fuselé.
Il est exclusivement végétarien ; il n’est donc en rien un concurrent des pêcheurs. Il se nourrit de matériaux ligneux tels que des pousses et écorces d'arbres (principalement des saules et peupliers) et de diverses plantes herbacées.

Pour maintenir son habitat, il construit des barrages de retenue d’eau créant ainsi de petites zones humides très riches en espèces. Si ces barrages peuvent être source des difficultés dans des zones très urbanisées, ils constituent cependant des bassins naturels de régulation des crues et sont sources de grande biodiversité.
En Europe, le castor avait disparu vers la fin du 19ème siècle. Il a été réintroduit dans les pays limitrophes dans les années 1960-1980 et en Belgique dans les années 1990.

Le Castor d’Europe est aujourd’hui intégralement protégé en Belgique. Le projet de contournement routier de Wavre provoquera des perturbations significatives de son habitat dans la vallée de la Dyle : passages sous ou à côté des ouvrages, collisions,…

Sources : Pierre Cabard, Le Castor ; Biodiversite.wallonie.be ; Wikipedia

D'autres informations similaires




 
Modèle several3 par Net-Tec Internet Solutions Adapté pour ViaBloga par Alexandre Fontenaille.